Retour à la page d'accueil
Retour au sommaire

Docteur, ma gencive fait mal !

 

      

                                       LA GINGIVITE AIGUE

La gingivite est une affection inflammatoire de la gencive, accompagnée parfois de l’inflammation de toute la muqueuse buccale, on parle alors de “stomatite” ou de “gingivo-stomatite”. Cette affection peut être isolée, autonome ou constituer un symptôme d’une maladie infectieuse. Plusieurs stades évolutifs ou formes cliniques sont habituellement décrits = stade érythémateux, ulcéreux, ulcéro-nécrotique, etc... 

La gingivite aiguë est le plus souvent une affection banale, qui guérit au bout de quelques jours sans complication. Il est possible de réduite la douleur (s’il y en a bien entendu) ou la gêne à la mastication ou à la phonation, d’abord par des bains de bouche antiseptique = en homéopathie, on utilise volontiers CALENDULA T.M. 5 gouttes dans un peu d’eau tiède, plusieurs fois par jour. Des médicaments homéopathiques sont très utiles, voire nécessaires. Mais il faut attirer l’attention sur les faits suivants.

Une gingivite occasionnelle n’a pas de caractère de gravité. Mais il faudra systématiquement consulter son dentiste pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la cause la plus fréquente est une hygiène insuffisante et la présence de tartre (photo ci-dessus à droite). Par conséquent, une visite régulière chez son praticien est la seule solution de prévention efficace et la seule manière d’éviter une récidive!

Ensuite, il faut se méfier de la gingivite chronique = l’absence de symptômes incite à négliger cette forme insidieuse. L’évolution se fait discrètement vers une atteinte plus profonde des tissus de soutien des dents = la gencive se rétracte et perd son attachement à la dent au niveau du collet, favorisant la migration de microbes dans la profondeur des tissus. Il faut garder à l’esprit que ces lésions sont irréversibles = l’os détruit ne “repousse” pas ! C’est le point de départ d’une maladie de plus en plus fréquente = le “déchaussement des dents”, que l’on appelle en terme professionnel la “parodontopathie”. La thérapeutique est alors beaucoup plus difficile, faisant appel à des techniques sophistiquées, chirurgicales entre autres, souvent très onéreuses et par ailleurs peu ou pas remboursées par la Sécurité sociale.

En cas de gingivite aiguë:

Il faut commencer par un bain de bouche avec CALENDULA T.M. 5 gouttes dans un peu d’eau plusieurs fois par jour, sans négliger un brossage soigneux malgré son inconfort = la présence de la plaque dentaire constitue toujours un facteur d’aggravation. 

Les médicaments de première intention:

BELLADONA 5 CH, trois granules deux à trois fois par jour si = la gingivite est apparue brusquement, la gencive est enflée, il y a des douleurs battantes, une sensation de chaleur, la bouche sèche avec soif. Souvent la face est rouge, toute la tête est couverte de sueurs. Le patient peut être fébrile, se sent las, voire un peu abattu.

APIS MELLIFICA 7 CH, trois granules deux à trois fois par jour si = la gingivite est apparue brusquement, la gencive est très enflée et brûlante, les boissons chaudes aggravent alors que les froides soulagent, il n’y a pas de soif. C’est l’un des principaux médicaments de l’allergie.

BRYONIA ALBA 5 CH, trois granules deux à trois fois par jour si = la gingivite est apparue lentement, précédée par une extrême sécheresse de la bouche et des lèvres, avec une grande soif pour de grandes quantités d’eau froide à de longs intervalles. La langue peut être blanche et tellement sèche qu’elle colle au palais.

BORAX 5 CH, trois granules deux à trois fois par jour si = la gingivite s’accompagne rapidement d’aphtes ou de vésicules brûlantes très douloureuses. Médicament plus fréquent chez le nourrisson ou le jeune enfant. 

CANTHARIS 5 CH, trois granules deux à trois fois par jour si = la gingivite est apparue brusquement, avec des douleurs brûlantes très vives, avec une soif intense mais en même temps une aversion pour les liquides qui ne peuvent être avalés ! Situation pour le moins inconfortable.

IRIS VERSICOLOR 5 CH, trois granules deux à trois fois par jour si = la gingivite est apparue brusquement, la gencive est peu ou pas enflée, mais il existe une sensation de brûlure intense de toute la bouche, comme si elle avait été échaudée, sensation provisoirement améliorée par une boisson froide. Le plus souvent, ce patient a des brûlures épisodiques plus ou moins fréquentes de son tube digestif, notamment de l’estomac et de l’œsophage (pyrosis). 

                                                             oOo

Il y a bien d‘autres médicaments éventuels dont les plus importants seront décrits au chapitre “docteur, ma gencive se rétracte”.

Avec l’un des médicaments précédents, l’amélioration doit être rapide, dès la deuxième ou troisième prise, mais à condition que le médicament ait été bien choisi. Dans le cas contraire, demander un rendez-vous urgent chez son dentiste. 

Retour au sommaire

 

 

 
Copyright © 2002 ASSOCIATION ODONTO-STOMATOLOGIQUE D'HOMEOPATHIE
19, avenue de la République  91300 MASSY
Dernière modification : 13 novembre 2011