Retour à la page d'accueil
Retour au sommaire

Docteur, j'ai peur du dentiste !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

 

La peur des soins dentaires est bien ancrée dans les consciences ou inconsciences, mais les progrès techniques et l’attitude des praticiens font changer progressivement ce sentiment. Cependant, si cette anxiété se manifeste d’une manière exagérée, plusieurs médicaments peuvent l’apaiser, tous sans danger.

GELSEMIUM:

C’est le médicament “classique” en homéopathie du trac paralysant aux examens, de toute situation stressante comme en particulier une séance de soins dentaires. L’anxiété provoque une sorte d’inhibition de la volonté, le patient ne parle pas, reste immobile et lorsque les soins sont imminents ou lorsqu’il voit la seringue, il est pris de tremblements des membres, il a l’impression curieuse que son cœur va s’arrêter de battre s’il ne remue pas. Il souhaite quitter le fauteuil dentaire et demande les toilettes pour un besoin urgent.

On le donne en 7 CH, trois granules la veille, trois granules un peu avant le rendez-vous.


IGNATIA:

Ce médicament d’hyperémotivité et d’anxiété s’exprime par une multitude de signes d’excitation, tous fonctionnels: soupirs profonds et répétés, humeur changeante, le patient parle d’abondance avec incohérence chaque fois que le praticien approche, il peut passer des pleurs aux rires en un rien de temps. Il ressent une boule dans la gorge qui se noue et l’étreint jusqu’à l’étouffer, du moins en a-t-il la sensation ! Il peut avoir des battements cardiaques rapides avec accélération du pouls. Mais tout disparaît si on lui annonce que finalement il n’y a aucune urgence et que l’on peut reporter la séance. 

IGNATIA 7 CH, trois granules juste avant la séance.


MOSCHUS:

Ce médicament est également sans danger même si les troubles anxieux peuvent entraîner une lipothymie (petite perte de la conscience sans gravité). Il est fréquent qu’il y ait déjà eu des petits malaises dans différentes circonstances de la vie courante. 
Lorsque ces malaises arrivent inopinément au cabinet dentaire, le dentiste homéopathe peut donner immédiatement ce médicament. Ou bien on peut le prescrire en 15 CH, trois granules une demi-heure avant le rendez-vous ou au moment de la séance.


ARGENTUM NITRICUM:

Chez les sujets justiciables de ce médicament, il y a toujours un conflit avec le temps qui passe toujours trop vite, ce qui explique en partie l’anxiété. Ces patients arrivent toujours en avance au rendez-vous (quel qu’il soit), s’agite dans la salle d’attente, redoute la chaleur confinée, s’angoisse sur le temps qui passe, persuadé qu’ils sont de ne pouvoir faire tout ce qu’ils doivent faire. 
Lorsque le moment “fatidique” arrive, l’émotion se traduit par une agitation excessive avec des tremblements des membres, une pâleur de la face, une peur qui se lit sur le visage, un besoin urgent peut survenir. Le patient éprouve le besoin urgent de fuir, de quitter le fauteuil dentaire.

ARGENTUM NITRICUM 7 CH trois granules une demi-heure avant le rendez-vous. Mais, comme d’ailleurs pour tous les médicaments cités, il est préférable que ce soit le praticien qui prescrive ce médicament dont la dilution sera fonction de l’étendue de la similitude.


COCCULUS INDICUS:

Ce médicament est surtout indiqué lors d’une anxiété au moment des soins dentaires accompagnée d’un état nauséeux. On le voit volontiers chez des sujets surmenés, ayant subi une ou plusieurs nuits d’insomnie pour diverses raisons (examens scolaires, veilles de malade, etc...).
Au cabinet dentaire, le patient semble comme hébété, comme absent, il répond avec lenteur et lassitude. La peur des soins, la vue des instruments déterminent une sensation de vide dans la tête ou à l’estomac, avec des nausées ou des vertiges et des tremblements, des coliques abdominales. Il éprouve le besoin de prendre sa tête entre ses mains et s’il se lève du fauteuil, les jambes semblent se dérober. La lipothymie est fréquente.
S’il n’y a pas urgence sur le plan dentaire, il est préférable de reporter le rendez-vous et de donner COCCULUS 7 CH deux à trois fois par jour jusqu’au retour à la normale.
Signalons par ailleurs que COCCULUS est un excellent médicament du mal des transports.


ACONIT:

Il est cité ici parce qu’il s’agit bien d’un médicament d’anxiété, mais celle-ci se manifeste lorsque le sujet est assis dans le fauteuil dentaire, peu rassuré et qui éprouve une peur panique apparaissant brutalement à la vue de la seringue ou de la turbine. Il a alors le besoin impérieux de remuer, de fuir le fauteuil, demande les toilettes.
ACONIT 7 CH est donné alors par le praticien et il ne sert à rien de le prendre longtemps avant la séance, d’autant plus que cette réaction de panique n’est pas forcément prévisible, ni prévue. Elle surprend souvent le patient et le praticien.

Retour au sommaire

 

 

 
Copyright © 2002 ASSOCIATION ODONTO-STOMATOLOGIQUE D'HOMEOPATHIE
19, avenue de la République  91300 MASSY
Dernière modification : 13 novembre 2011