Retour

HENRI VOISIN

 

Né à Tours le 4 décembre 1896, décédé à Annecy le 24 mars 1975.

Il avait pour usage d’ajouter “d’Annecy” à son nom. Médecin de campagne, installé après la première guerre mondiale à Cruseilles, entre Annecy et Genève, il reste peu attiré par les congrès, mais par des enseignements réservés à ses propres élèves (1950-1965).


Cependant, dès 1938, il s’attache à communiquer son point de vue et son expérience, faite de rigueur et de pragmatisme, d’une façon moins confidentielle. A ce moment, il rédige “L’homéopathie: ce qu’elle est, ce qu’elle n’est pas” (1938).


Après la seconde guerre qu’il effectue dans la Résistance, il publie “En attendant le médecin: comment se soigner sans le médecin ou en l’attendant” (1945, 1981); “Ce qu’est réellement l’homéopathie” (1947): “Matière médicale homéopathique clinique” (2 volumes, 1949); “Les groupes et familles de remèdes” (1954); “Homéopathie clinique, répertoire et thérapeutique” (3 volumes, 1952); “L’application rationnelle et critique de l’homéopathie” (1955). Il devient l’un des auteurs de Maloine: “Matière médicale du praticien homéopathe” (1963, et nombreux tirages); “Thérapeutique et répertoire homéopathique du praticien” (1950, 1978, nombreux tirages); “L’acupuncture du praticien” (1983 pour la 3° édition);
“Diagnostic des subluxations vertébrales”.


Son message homéopathique demeure une référence pédagogique de la clinique par sa clarté en vue de rédiger la prescription des médicaments et de choisir la dilution.

Retour
 

 

 
Copyright © 2002 ASSOCIATION ODONTO-STOMATOLOGIQUE D'HOMEOPATHIE
19, avenue de la République  91300 MASSY
Dernière modification : 13 novembre 2011