Retour

PAUL  KOLLITSCH
(1896-1976)

 

 

Né à Paris le 15 novembre 1896, décédé dans la même ville le 30 avril 1976.

Fils d’un médecin homéopathe, il effectue ses études secondaires au lycée parisien Louis-le-Grand, puis s’engage lors de la Grande guerre, il est présent à Verdun et en Orient. Démobilisé, il commence des études en 1919, soutient sa thèse en 1925.


Il est chargé d’une consultation à l’Hôpital St-Jacques. Il rejoint au sein de la Société française d’homéopathie, Léon Vannier et Maurice Fortier-Bernoville, avec lequel il crée la revue “L’homéopathie moderne” en collaboration avec Charles Noailles. Il est élu président de la Société française d’homéopathie en 1937 et vice-président de la Ligue médicale homéopathique internationale qu’il préside en 1957. Il assure des consultations d’homéopathie dans les hôpitaux Léopold Bellan, Hahnemann, St-Jacques. De même il enseigne avec Paul Chiron et Jean-Paul Tessier.


Outre ses nombreuses communications, il publie “Homéopathie, matière médicale et thérapeutique” (Maloine 1955). et collabore au livre édité par A. Lambin-Dostromon “Tableau général des principaux remèdes homéopathiques et leurs satellites” (1986).


Ses qualités médicales et humaines le font élire président de la Société médico-chirurgicale des hôpitaux libres de France, ce qui contribue à rapprocher les médecins homéopathes des autres praticiens. Il est fait chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre national du Mérite.


 

 

 

 

 

 

Retour

 

 

 
Copyright © 2002 ASSOCIATION ODONTO-STOMATOLOGIQUE D'HOMEOPATHIE
19, avenue de la République  91300 MASSY
Dernière modification : 13 novembre 2011