Retour

GEORGES HODIAMONT

 

Né en Belgique, à Verviers (comme le compositeur Henri Vieuxtemps) le 2 août 1906, décédé à Bruxelles le 29 mars 1984.

Fils d’un médecin dont il poursuit la tradition à Liège, il se spécialise en ophtalmologie à la Faculté de médecine de Strasbourg. En 1940, il se réfugie en France et fait la connaissance de Paul Nogier. Cette rencontre est suivie, à la même époque, de celle de Jean Boiron, puis de celle de Léon Vannier.

A son retour en Belgique, en 1945, il établit son cabinet à Bruxelles et de 1946 à 1958, avec son épouse également médecin homéopathe, il ouvre le dispensaire Putseys à la demande du président de la commission de l’Assistance publique.

Il publie “Homéopathie et physiologie, leurs relations” (Vaillière, 1949 - Similia, 1983); “Remèdes végétaux en homéopathie” (Baillière, 1952); “Venins et remèdes du règne animal en homéopathie” (1957, Similia 1984); “Conseils aux malades qui se soignent par l’homéopathie” (1959); “Nouvelles études d’homéopathie” (1960, Similia, 1984) et “Plantes médicinales en homéopathie”.

De plus, il traduit certains textes de James Tyler Kent. Pour lui “un remède qui guérit est un grand remède”, ce qui l’incite à étudier toute la matière médicale et à la comprendre par la physiologie appliquée à son étude.
 


Retour


 

 

 
Copyright © 2002 ASSOCIATION ODONTO-STOMATOLOGIQUE D'HOMEOPATHIE
19, avenue de la République  91300 MASSY
Dernière modification : 13 novembre 2011